Pourquoi confier votre image à un professionnel

Pourquoi confier votre image à un professionnel

Voilà bien un sujet qui ne change pas au fil des années. Pourquoi est-ce que je devrais confier mon image ou la création de mon site internet à un professionnel ?

L’appel du gratuit.

Imaginons que vous êtes une entreprise et vous n’avez pas le temps, les moyens ou l’énergie pour investir dans le développement d’un site internet. Vous vous tournez alors vers des solutions dites « gratuites » telles que Wix, 1&1, … Il s’agit probablement des solutions les plus rapides pour obtenir un site internet fonctionnel (ou du moins accessible) en quelques heures seulement. Avec un peu de chance, c’est même votre beau-fils, calé en informatique, qui le réalisera pour vous.

Oui mais …

Qui dit gratuit, dit surtout offre d’appel. Car derrière ce mot alléchant et favorable à votre portefeuille se cache en fait un petit mensonge. Tout petit, certes, mais un mensonge quand même. Car il faut l’admettre, rien n’est jamais vraiment gratuit. Dès lors que vous souhaitez masquer les publicités ou obtenir un nom de domaine comme monsite.be au lieu de monsite.unadressetoutefaite.com, il faudra passer par la caisse.

« Ça reste quand même moins cher … »

Et ça le restera ! Car le processus de création d’un site internet par un (ou des) professionnel(s) lui prendra du temps, plusieurs semaines. Et comme vous, il devra pouvoir payer ses impôts, ses taxes, sa TVA, ses frais et enfin, éventuellement, son propre salaire pour pouvoir acheter du café pour faire des nuits blanche sur la conception de votre site internet (c’est une boucle infinie, on vous l’avoue).

Donc oui, quelques heures ou jours de travail, cela se paye.

Il faut dire que la création d’un site internet pour un professionnel ne se limite pas à « choisir un joli visuel, mettre quelques photos faites avec son iPhone et bien mettre son numéro de téléphone en rouge et en gras ». Au delà du nombre d’heures de formation (parfois hallucinant) lui permettant d’acquérir et de maintenir toutes les compétences techniques nécessaires, le professionnel, de par son expérience à acquis une expertise sur les points stratégiques à aborder lors de la mise en place d’un site internet.

Mais quelles sont toutes ces fameuses étapes ?

Sans en faire une liste exhaustive, vous passerez probablement par :

  • Un ou plusieurs briefing préliminaires. De chouettes réunion ou on parle de vous pendant des heures pour être certains de bien cerner votre activité
  • La validation d’une offre (jamais déraisonnable chez PRISM) puis d’un cahier des charges qui garantira que le résultat soit bien celui attendu
  • La validation d’un visuel entièrement personnalisé (la partie « joli site internet »)
  • Le suivi de l’évolution de la création de votre site au fil des semaines, avec la possibilité de remonter des commentaires
  • Les quelques phases de validation/vérifications finales
  • La mise en ligne du site (Bonjour Internet!)

Et après ?

Après tout ça, le travail du prestataire n’est pas encore terminé. Votre site peut être le plus beau du monde et techniquement à la pointe de la technologie, vous ne pourrez jamais négliger le processus de référencement et d’optimisation dans les moteurs de recherche.

Car non, en 2018, le référencement ne consiste pas à introduire une liste de mots clés séparés par des virgules à certains endroits clés du site. PAS DU TOUT. DEPUIS DES ANNEES D’AILLEURS.

Et une fois que votre site est référencé, il faut s’assurer que vos internautes tombent dessus d’une manière ou d’une autre (c’est à dire qu’il ne soit pas à la dernière page des résultats Google quoi)

Et encore après ?

Si vous avez souhaitez zapper cette étape lors des briefings préliminaires (ce que nous ne conseillons pas), vous aller devoir reparler de réseaux sociaux, de marketing, de stratégie de contenu, de public cible, etc …

Et la, nous n’avons pas parlé de performances, de vitesse de votre site, du poids de vos images, …

Ok, donc avec tout ça on est bon ?

Non. Chez PRISM, vous recevez régulièrement des conseils sur les nouveautés intéressantes pour votre secteurs d’activité, les dernières normes techniques ou de sécurité, etc … C’est le coté service, rarement inclus dans du « gratuit ».

La prochaine fois que vous y penserez, dites vous que non-gratuit ne veut pas dire hors de prix