Quelles sont les étapes de la réalisation de votre projet 3D ?

Quelles sont les étapes de la réalisation de votre projet 3D ?

1) L’offre de prix

Sur base des informations obtenues, PRISM estime le nombre d’heures nécessaires à la réalisation du projet, qu’il s’agisse d’une animation ou d’un rendu. Le temps nécessaire au calcul des images est estimé et nous permet de déterminer un coût global sans surprises.

2) La réception des documents nécessaires à la réalisation du travail

Si nous prenons l’exemple d’un projet d’architecture 3D, vous devrez soumettre nous soumettre soit des plans numérique, soit des 3D fournit par votre architecte ou des fichiers aux formats DWG. Chaque détail que vous pourrez nous nous permettra de concevoir de la manière la plus fidèle possible l’image en relief de votre projet 2D. Informez-nous des couleurs, textures et matériaux qui seront utilisé dans la construction, et si vous les avez-vous pouvez aussi nous faire parvenir les couleurs RAL ou PANTONE. Une fois que les plans sont reçus et que les informations des textures & couleurs ont été analysé, nous pourrons alors commencer la conception.

3) L’esquisse des volumes

Vous pouvez nous demander de vous soumettre les première esquisses de la modélisation afin de vérifier que le volume et les dimensions, soient respectés. A ce stade il peut y avoir une étude des points de vue qui paraisse les plus intéressants, en effet cela permettra de déterminer ensuite les zones du projet à modéliser plus précisément tel que les décorations, l’environnement ou l’agencement des meubles.

4) Affinage du modèle 3D

En fonction du point de vue qui a été ciblé, certaines parties du projet seront alors modélisées plus en détail, permettant de faire ressortir le style architectural et les éléments situés à l’avant plan. L’ajout des détails constitue un des postes les plus complexe du projet. Les modifications profondes du projet nécessitent du temps.

5) Mise en place des textures et de l’éclairage.

PRISM procède alors au paramétrage de vos textures (les couleurs ambiante, diffuse, spéculaire, texture transparente & autres.) L’objectif visant à simuler au mieux l’apparence du matériaux réel.
L’éclairage joue un rôle primordial dans la réalisation de votre projet, c’est la lumière et les ombres qui vont donner un cachet à l’architecture et vendre celle-ci à travers l’image.

6) Le calcul des images de synthèse

Le choix de la résolution de l’image (en pixels) est établie en fonction de l’utilisation qui doit être faite de l’image. Une image uniquement destinée à être intégrée sur un site web pourra se contenter d’une relativement basse résolution. Une image qui va s’étaler sur un panneau de promotion immobilière de 4 mètres sur 2 nécessitera une bien meilleure résolution, surtout si l’image peut être examinée de près. Il est préférable que ceci soit définit au préalable, afin que la conception et le choix de modélisation correspondent au mieux au support final que vous allez utiliser.

7) Retouche de l’image

Les quelques imperfections non détectées lors des phases précédentes sont corrigée à l’aide d’un logiciel de retouche, tel que Photoshop. On peut ainsi modifier la colorimétrie, la luminosité ou les contrastes. Le compositing permet aussi de dynamiser et d’équilibrer la composition.

8) Et enfin l’envoi de(s) images finales.