GDPR : Bien envoyer des Newsletter – Opt-in & Opt-out

GDPR : Bien envoyer des Newsletter – Opt-in & Opt-out

La mise en application du GDPR le 25 mai prochain (voir notre article associé « Se poser les bonnes questions« ) vous oblige à revoir la manière dont vous envoyez des mails commerciaux et des newsletter. En B2B comme en B2C, le meilleur moyen de vous assurer que vous respecter les règles d’utilisation des données privées est d’obtenir un Opt-In.

Actuellement, en B2B, vous pouvez vous passer de l’opt-in mais devez obligatoirement proposer un opt-out

L’opt-in, c’est obtenir l’accord du destinataire de la publicité : s’il n’a pas dit « oui », c’est « non ».

  • Avant d’envoyer de la publicité par mail, SMS, MMS ou fax, il faut obtenir l’accord du destinataire ;
  • Cet accord s’obtient le plus souvent par une mention comme celle ci :  « Si vous souhaitez recevoir des propositions commerciales de nos partenaires par voie électronique, merci de cocher cette case » ;

L’opt-out, c’est lorsque le destinataire de la publicité ne s’est pas opposé : s’il n’a pas dit « non », c’est « oui ».

  • C’est donc l’inverse : à défaut de s’opposer à recevoir des publicités, la personne pourra en recevoir ;
  • Cette fois, la mention prend le plus souvent cette forme : « Si vous ne souhaitez pas recevoir des propositions commerciales de nos partenaires par courrier postal, merci de cocher cette case » ;
  • Cela concerne également la publicité adressée par voie postale ou par téléphone.
  • Dans le cas d’une Newsletter, l’application de l’opt-out se traduit par la mise à disposition d’un bouton « se désinscrire »